Filière de la conservation de Portage

Portage cherche à mettre en correspondance les divers éléments d’infrastructure et de service nécessaires pour établir une plateforme nationale de conservation et d’exploration. Le but ultime est de faire en sorte que toutes les universités intéressées puissent participer, qu’elles possèdent ou non leur propre infrastructure locale, en coordonnant les dépôts de données et les services partagés et en appliquant un modèle de coûts qui tient compte des investissements et des besoins diversifiés des établissements.

Les plateformes envisagées offriront des services d’intégration et de conservation qui comprennent des services de stockage de la réplication en réseau. Cette infrastructure sera distribuée à grande échelle, comportera des noyaux locaux, régionaux et centraux et reposera sur des normes qui garantissent l’interopérabilité entre les noyaux et les types de données.

Outre les activités d’intégration et de conservation, un ensemble complémentaire de services devrait appuyer l’exploration des données contenues dans les dépôts de l’ensemble du Canada. À cette fin, les métadonnées provenant des dépôts seront agrégées en un registre ouvert où l’on créera des outils d’exploration pour permettre d’effectuer la recherche dans toutes les collections et tous les dépôts de données. Les buts consistent à mettre en correspondance les éléments de données communs et permettre un niveau approprié d’intégration des ensembles de données entre les dépôts.

En 2015, Calcul Canada et Portage ont mis à l’essai une filière de la conservation expérientielle à partir d’Archivematica, de Globus Publication et d’un code personnalisé afin d’établir un flux de travail intégré. En traitant les ensembles de données des recherches subventionnées au Canada lors de l’Année polaire internationale, cet ensemble de logiciels a démontré que des processus automatisés pouvaient générer des objets archivistiques numériques pour des ensembles de données de recherche et que ces objets pouvaient être déposés dans une plateforme d’accès et archivés dans le stockage de préservation. Une fois intégrés dans une plateforme d’exploration et d’accès, les ensembles de données étaient explorables et récupérables dans les bonnes conditions d’accès contrôlées. Par ailleurs, cette mise à l’essai a permis de cerner plusieurs améliorations qui devraient être apportées à un système de production reposant sur cette conception particulière. Ce projet a mené à une entente entre Portage et Calcul Canada dans le but de créer un service de production fondé sur les améliorations apportées à ce modèle de projet.

Le 27 janvier 2016, l’ABRC/Portage et Calcul Canada ont signé un protocole d’entente qui définit une nouvelle relation de travail entre ces organisations dans le but d’élargir les travaux déjà entrepris lors du projet pilote. De plus, l’entente permet à d’autres parties qui développent des composantes logicielles dans un cadre logiciel commun de gestion des données de recherche de se joindre à ce partenariat.

Designed and Developed by Cicada Creative