Mise à jour de Portage : Faits saillants d’août à février

Bienvenue au premier d’une série de nouveaux billets de blogue présentant les activités et les réalisations du réseau Portage de l’ABRC. Cette première publication portera sur nos jalons depuis août 2019 (les mises à jour sur nos activités antérieures se trouvent dans nos rapports d’étape de Portage). Nous avons réalisé des progrès sur le plan des initiatives nationales d’intendance des données ainsi que des plateformes, des outils et des services nationaux de gestion collaborative des données de recherche grâce à des partenariats, à la sensibilisation, à nos groupes d’experts et de travail, à l’expansion de notre secrétariat et à la collaboration internationale.

Financement d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) par l’entremise de CANARIE

En août dernier, CANARIE a annoncé qu’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) verserait deux millions de dollars à l’ABRC Portage. Ces fonds aident à accroître et à renforcer les activités nationales d’intendance des données du réseau Portage et à tirer parti de l’élan du travail fondamental accompli à ce jour. En plus de couvrir les dépenses administratives, ce financement permettra la tenue d’activités essentielles de soutien et de développement de la plateforme de gestion des données de recherche (GDR). Plus précisément, ces fonds soutiendront les initiatives stratégiques de Portage et de ses partenaires, notamment : 

  • Faire passer le Dépôt fédéré de données de recherche (DFDR) à l’étape de pleine production, en collaboration avec la fédération Calcul Canada, y compris ses partenaires régionaux et les établissements hôtes.
  • Fournir un soutien au Scholars Portal du Conseil des bibliothèques universitaires de l’Ontario (OCUL) pour accroître la capacité de stockage des dépôts en vue de mettre en place une instance nationale de Dataverse.
  • Offrir un soutien à l’University of Alberta pour la migration de l’Assistant PGD (pour « plan de gestion des données ») vers une nouvelle base de codes fusionnée et l’élaboration d’un plan de service.
  • Fournir un soutien connexe pour un sous-projet d’intégration du PGD avec le Consortium pour l’avancement des standards d’administration de l’information en recherche (CASRAI).

Élargissement de notre secrétariat 

Notre financement nous a permis d’élargir le secrétariat de Portage pour y inclure une coordonnatrice de la formation, une coordonnatrice de la curation, une coordonnatrice de la découverte et des métadonnées, une coordonnatrice de la préservation, une gestionnaire de projet, une agente de projet et une agente des communications. Le secrétariat nouvellement élargi se réjouit à l’idée de faire progresser la GDR à l’échelle nationale, en collaboration avec des partenaires de partout au pays, dans le cadre de l’écosystème en évolution de l’infrastructure de recherche numérique au Canada. Ces postes sont également harmonisés avec divers groupes d’experts et de travail afin d’élargir la fonctionnalité des services et des outils actuels de Portage et de renforcer les capacités de soutien national de la GDR. 

Partenariats avec les universités canadiennes 

Portage a conclu des ententes de participation avec cinq universités canadiennes, soit l’University of Alberta, l’University of Saskatchewan, la Simon Fraser University, l’University of Toronto et l’University of Waterloo. Ces partenariats favoriseront la collaboration et le leadership au sein de la collectivité canadienne de la GDR, ainsi que l’élaboration d’outils et d’infrastructures de GDR :

  • L’University of Alberta s’associera à Portage pour héberger et offrir un outil de planification de la gestion des données en ligne national et bilingue, c.-à-d. l’Assistant PGD. En tant qu’hôte actuel de l’Assistant PGD, l’University of Alberta est bien préparée pour la migration vers l’Assistant PGD 2.0.
  • L’University of Saskatchewan s’associera à Portage pour mettre au point et mettre en œuvre le DFDR en pleine production. L’University of Saskatchewan abrite les locaux de l’équipe d’élaboration du DFDR et possède l’expertise et la capacité nécessaires pour fournir et exploiter le DFDR à l’échelle nationale.
  • La Simon Fraser University et l’University of Waterloo sont des sites retenus par la fédération Calcul Canada pour héberger respectivement les systèmes informatiques de recherche de pointe Cedar et Graham, et collaboreront avec Portage pour assurer le stockage et le soutien technique liés au DFDR.
  • L’University of Toronto s’associera à Portage pour héberger une instance nationale de la plateforme de dépôt de données de Dataverse dans le cadre de l’initiative Scholars Portal du Conseil des bibliothèques universitaires de l’Ontario. En tant qu’hôte de Dataverse pour des universités de partout au Canada, l’University of Toronto partage la vision de Portage d’une instance nationale de Dataverse au Canada. Elle appuiera également le développement de la filière de préservation du DFDR, qui comprend la création de la Trousse d’information sur l’archivage (TIA), le stockage consacré à la TIA et l’établissement de liens entre les fournisseurs de services de stockage et de conservation du DFDR.

Collaboration internationale sur l’infrastructure de GDR 

FAIRsFAIR a récemment sélectionné le DFDR dans son appel d’offres ouvert concernant les dépôts de données et le soutien de l’amélioration de l’interopérabilité des dépôts. On cherche par cette initiative stimulante à soutenir l’établissement d’un processus équitable à l’égard des dépôts en entreprenant des discussions et en concevant des fonctions de mise en œuvre qui permettent et améliorent l’interopérabilité des dépôts. Cet objectif sera atteint grâce à la création et à la mise à l’essai de prototypes d’une couche d’interopérabilité pour les dépôts de données, et permettra en fin de compte d’améliorer l’utilisation équitable des données dans les dépôts qui favorisent des données équitables. Le DFDR fait partie des douze dépôts choisis à l’échelle internationale, et servira de « dépôt testeur ». 

Le DFDR travaille également avec l’initiative OpenAIRE de l’Union européenne. OpenAIRE offre des services d’interopérabilité pour relier la recherche et permettre aux chercheurs, aux fournisseurs de contenu, aux bailleurs de fonds et aux administrateurs de la recherche d’adopter facilement la science ouverte. En tant qu’intendant du plus grand index de métadonnées de recherche au Canada, le DFDR fournira un flux de métadonnées épuré au portail de la découverte d’OpenAIRE qui donne accès au contenu de recherche en libre accès provenant des activités des chercheurs et des universités à toutes les étapes du cycle de vie de la recherche. Cela permettra aux travaux de recherche ainsi qu’aux chercheurs canadiens d’être représentés dans ce système mondial de regroupement de la recherche. 

Élargissement des partenariats nationaux 

Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) et le réseau Portage de l’ABRC ont été approuvés comme membres du consortium DataCite, et du nouveau consortium DataCite Canada lancé le 1er janvier 2020. Grâce à ce partenariat, le RCDR agira à titre de responsable administratif du consortium DataCite Canada, et l’équipe de l’ABRC Portage supervisera le soutien et l’engagement communautaires. Dans le cadre de cette nouvelle stratégie de consortium, le RCDR et l’équipe de l’ABRC Portage prennent la relève du Conseil national de recherches (CNRC) pour assumer la responsabilité de DataCite Canada. Le nouveau consortium appuiera pleinement les membres actuels tout en permettant à de nouvelles organisations de se joindre à la communauté de DataCite. 

Évolution vers une nouvelle organisation d’infrastructure de recherche numérique 

En tant qu’intervenant clé dans l’écosystème de gestion des données, Portage participe activement aux discussions avec les représentants de la nouvelle organisation de l’infrastructure de recherche numérique (NOIRN). En décembre, des réunions ont eu lieu pour discuter de l’intégration de la gestion des données au sein de la NOIRN ainsi que des plans visant à établir et à accroître un soutien durable de la GDR pour les chercheurs et les établissements du Canada. De plus, un modèle de gouvernance et d’adhésion a été publié, et le recrutement de membres ainsi que la composition du premier conseil d’administration ont commencé. 

Diriger par l’entremise de groupes d’experts et de groupes de travail 

Le Groupe d’experts sur la recherche et l’intelligence (GERI) de Portage a publié les résultats de son sondage sur les progrès de la stratégie institutionnelle (PDF). Le sondage visait à mesurer les réussites et les défis des établissements de recherche canadiens en ce qui concerne l’élaboration de leurs propres stratégies institutionnelles de GDR, et 63 établissements de recherche sont représentés dans les résultats. Le Groupe d’experts a également publié le Sommaire des résultats de son sondage sur la capacité des services institutionnels de gestion des données de recherche (en PDF : FR et EN), qui visait à évaluer les efforts actuels des établissements de recherche canadiens dans la mise en place de ressources humaines, organisationnelles, financières et d’infrastructure pour la GDR sur leur campus. Une version française mise à jour de la taxonomie de la GDR est également en cours d’élaboration. 

Le sous-groupe des métadonnées du Groupe de travail Dataverse Nord a publié le Guide des pratiques exemplaires sur les métadonnées de Dataverse Nord V2.0 (PDF), qui fournit aux utilisateurs des pratiques exemplaires pour la création de métadonnées de citation dans Dataverse. 

Le sous-groupe des données autochtones du Groupe de travail sur les pratiques responsables pour les données sensibles fait des progrès appréciables dans l’élaboration d’un modèle de PGD pour les projets de recherche comportant des données autochtones. Ce modèle visera à déterminer et à aborder les questions qu’il conviendrait de prendre en considération au moment de mener un travail de recherche au sujet des communautés autochtones. 

Le Groupe d’experts sur la curation des données, en collaboration avec la bibliothèque de la McMaster University et le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), a accueilli le Forum canadien sur la curation des données (FCCD) à la McMaster University (Hamilton) du 16 au 18 octobre 2019. Cet événement a réuni des représentants de divers établissements et organismes dans le but de favoriser une communauté de pratique nationale pour catalyser l’élaboration et l’adoption de normes, de pratiques et d’outils de curation des données, et le perfectionnement et l’acquisition de compétences dans l’ensemble des disciplines et des établissements. L’événement s’est déroulé en deux parties : une activité de formation sur la curation des données comportant des ateliers axés sur le partage des connaissances et l’acquisition de compétences pratiques, et un forum sur le développement communautaire, ayant pour but de mieux faire comprendre la capacité et les défis actuels du Canada en matière de curation des données. Les personnes ayant assisté au forum de renforcement de la communauté ont participé activement à l’élaboration d’une vision pour une approche nationale de la curation des données au Canada qui permettrait de relever ces défis. Le Groupe met la dernière main à un rapport qui résume l’événement, présente les résultats du forum et propose les prochaines étapes pour élargir les services de curation des données et le soutien connexe au Canada. 

Participation à des conférences et à des activités de sensibilisation  

Le directeur de Portage, Jeff Moon, a fait une présentation au symposium CODATA à Helsinki.

Le secrétariat de Portage a participé activement à un certain nombre de conférences et d’événements nationaux et internationaux, notamment les suivants : 

Regard vers l’avenir 

Portage se réjouit à l’idée de poursuivre sa participation et son leadership de collaboration au sein de la collectivité de la GDR. Voici quelques événements à surveiller au cours des prochains mois :

  • Le Groupe d’experts sur la planification de la gestion des données (GEPGD) de Portage travaille sur des PGD exemplaires.
  • Le directeur de Portage, Jeff Moon, participera aux journées de GDR au Sheridan College, au Fanshawe College, à la Brock University, à l’Association canadienne des comités d’éthique de la recherche (ACCER), à l’Association canadienne des comités d’éthique de la recherche (ACAAR) et à l’Université McGill.
  • Le Groupe de travail sur l’expérience utilisateur et la formation du DFDR prépare une série de vidéos de formation d’introduction pour guider les nouveaux utilisateurs du DFDR.
  • « Knowledge Sharing in the Digital Era: Data Management in Creative Research » (Le partage des connaissances à l’ère numérique : la gestion de données en recherche créative), Emily Carr University of Art + Design, Vancouver, les 25 et 26 septembre.
  • D’autres discussions avec la NOIRN sur la gestion des données, l’informatique de recherche avancée et les logiciels de recherche.
Designed and Developed by Cicada Creative